Arpitania.eu :: Le Portail de l'Arpitan

Switch to desktop Register Login

Articles

33e edition de la fete de l'arpitan, fete de nos patois

Bourg-en-Bresse, 17-21 Septembre 2012
La fête du francoprovençal, fête de nos patois, se déroule tous les ans en septembre dans l'aire arpitane qui s'étend de la région Rhône-Alpes en France, au Val d'Aoste en Italie et à la Suisse romande.

 Chaque pays accueille à tour de rôle cette manifestation. L’Union Patrimoine des Pays de l'Ain organise l'édition 2012  qui se déroule pour la première fois dans l'Ain. 1000 à 1500 personnes sont attendues.


Tables Rondes  - Salle des Fêtes à Bourg-en-Bresse
Samedi 22 septembre 13h45-18h

Écrire, jouer, chanter aujourd’hui en arpitan/francoprovençal


En ce début de XXIe siècle, il n’y a plus de transmission familiale de l'arpitan. La survie de cette langue forgée par la septantaine de générations qui nous ont précédées dépend, pour une large part, de son rayonnement sur le plan culturel et de son attrait auprès de la jeunesse. Il convient donc d’encourager la création culturelle dans cette langue et la modernisation des modes d’expression afin de valoriser le patrimoine propre au domaine arpitan qui a la particularité de s’étendre sur trois pays : la France, la Suisse et l’Italie.

L’objectif de ce colloque, en particulier des trois tables rondes qui se succéderont, est de faire le bilan de ce qui existe et de voir quelles mesures doivent être prises pour favoriser la création et l’expression en arpitan, comme cela a été fait pour d’autres langues régionales, en particulier pour l’occitan voisin.

13h45 - Ouverture : Christophe Greffet, Vice-président du Conseil général de l’Ain et Président de Patrimoine des Pays de l’Ain

14h-15h  - Table ronde : écrire
Après  Jean Roux, auteur occitan ayant des racines arpitanes, qui montrera le dynamisme de la création littéraire en occitan, Pierre Grasset (Savoie) et Florent Corradin (Val d’Aoste) exposeront pourquoi ils ont choisi d’écrire leurs romans en arpitan et quelles sont les conditions nécessaires à l’éclosion d’une véritable littérature dans cette langue. Manuel Meune montrera que la traduction de BD en arpitan, au-delà du défi de la graphie, est un moyen privilégié pour toucher la jeunesse.

15h-16h - Table ronde : jouer
Le théâtre constitue un des moyens privilégiés de sensibiliser le public, qu’il s’agisse des adultes ou des jeunes (les scolaires en particulier). Après l’exposé de Jean-Louis Blénet, directeur d’une troupe de théâtre d’oc professionnel,  sur les enjeux et les conditions de succès d’entreprises professionnelles ou amateures, seront présentées des expériences en Val d’Aoste (Ettore Champrétavy, Metteur en scène de La Tor de Babel), en Savoie (Odile Lalliard, Présidente des Rebiolons) et en Dauphiné (Michel Rousset, Président des Arpelauds).

16h-17h - Table ronde : chanter
Il existe d’importants répertoires de chants traditionnels en arpitan. Guillaume Veillet, auteur de l'anthologie des musiques traditionnelles de France et du site www.languesdefranceenchansons.com, évoquera la situation dans d'autres régions. Il présentera également le fonds Jacquier, dont il a la charge au Conseil Général de la Haute-Savoie. Yaël Epstein présentera le projet de valorisation des chants en arpitan réalisé par le CMTRA et évoquera différentes démarches de revitalisation culturelle par la musique. Sophie Jonin, qui est responsable de la programmation musicale du Feufliâzho (Haute-Savoie) et qui connaît bien la situation en Suisse  (elle travaille à la Télévision Suisse Romande), s’interrogera sur les conditions nécessaires  pour que les chants anciens et les musiques traditionnelles trouvent une large audience auprès de la jeunesse d’aujourd’hui, comme c’est le cas actuellement en Suisse romande avec Laurence Revey, Joël Nandaz et Paul Mac Boivin. Le groupe bressan Vouv’tia Vénou fera part de son expérience dans ce domaine et présentera ses projets.

17h - Pour une meilleure coordination des actions en faveur de l'arpitan/francoprovençal : Bénédicte Pivot et Michel Bert donneront les premières conclusions de l’enquête qu’ils ont conduite sur les organismes et personnes qui s’intéressent à l'arpitan et proposeront des mesures qui pourraient favoriser la transmission de la langue et la coordination des actions en sa faveur.

17h30 - Conclusion : Belkacem Lounès, Conseiller régional et Président du comité de suivi sur les langues régionales de Rhône-Alpes.
 

/ / /


Au programme du 17 au 21 septembre :

- des initiations au patois par des associations patoisantes (Faites du patois, Maison de Pays en Bresse, Patois, Traditions et Métiers d'Autrefois...)
- des conférences sur le francoprovençal, la littérature en arpitan...
- une exposition sur l'arpitan dans l'Ain
- des concerts et chants autour de l'arpitan (orgue et chants autours des Noëls bressans, veillée avec chants et contes..)
- des défilés sur le marché de Bourg-en-Bresse les mercredis et samedis
- des animations théâtrales
- une projection cinématographique
- une initiation aux danses traditionnelles, entre France et Italie par Annick Jagu de Vielles et Danses ...

Ces activités sont ouvertes à tous et gratuites.
 

Programme des samedi 22 et dimanche 23 septembre

Samedi 22 septembre

9h30 à 18h - Accueil des participants à la fête à la Maison des Sociétés.
10h – 12h et 14h – 18h - Accueil dans les différents hébergements.

10h – 12h – Tables rondes : Hôtel Marron de Meillonnas-H2M
Le patois dans l’Ain : pistes de recherche
- Toponymie dans l’Ain : état des lieux, échanges d’expériences.
- Le Bressan Prosper Convert : l’homme, sa vie, son œuvre.
- Les Noëls bressans et bugistes.

12h - Repas libre

13h45 – 18h – Tables rondes à la salle des Fêtes de Bourg-en-Bresse
Jouer, chanter et écrire aujourd’hui en arpitan
      - 13h45 - Discours d’ouverture
      - 14h-15h - Écrire : dynamisme de la création littéraire en occitan et en arpitan.
      - 15h-16h - Jouer : échanges et expériences autour du théâtre
      - 16h-17h - Chanter : projets de valorisation des chants en arpitan.
      - 17h - Pour une meilleure coordination des actions en faveur de l'arpitan.

14h – 18h - Visite des lieux touristiques
Départ de la Maison des Sociétés
Choix 1 : Bourg-en-Bresse : Église et monastère royal de Brou, Hôtel-Dieu et apothicairerie, quartiers anciens.
Choix 2 : Saint-Etienne-du-Bois : Maison de Pays en Bresse et visite commentée d’un élevage de volailles de Bresse.
Choix 3 : Jujurieux : Les soieries Bonnet.
Choix 4 : Saint-Cyr-sur-Menthon : Musée de la Bresse, Domaine des Planons.

19h – Nos patois en danses et chansons, suivi d'un grand bal populaire sous le marché couvert de Bourg-en-Bresse
      - 19h15 - Repas
      - 21h - Le groupe bressan Vouv’tia Vénou en concert, musique trad' actuelle bressane
      - 22h - Grand Bal populaire  avec les Ventres Jaunes

Dimanche 23 septembre

9h30 à 12h - Accueil des participants à la fête à la Maison des Sociétés de Bourg-en-Bresse.
10h - Messe en patois dans la co-cathédrale Notre-Dame de Bourg-en-Bresse.
11h15 - Défilé en costumes traditionnels dans les rues de Bourg-en-Bresse au départ de la co-cathédrale Notre-Dame.
12h30 - Discours officiels sous le marché couvert.   
13h - Apéritif et repas en commun.
13h à 17h - Moment de rencontre, d’animation et d’échanges entre les groupes.       !

/ / /

Informations :
Patrimoine des Pays de l'Ain
Tél. : 04 74 32 07 31
Fax. : 04 74 32 07 31
Courriel : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Site internet : http://www.patrimoinedespaysdelain.fr